Les nouveaux métiers du digital (numérique) en 2012

Les nouveaux métiers du digital (numérique) en 2012

21 septembre 2012 14 h 20 min 0 commentaire

Le geek des années 1970

Au départ, il n'y avait que l'informaticien, à tout bout de champ ! Aujourd'hui, il y a une multitude de métiers gravitant autour du digital.

Mais quels sont-ils ?

Les métiers du digital (numérique) en 2012 vont être analysés dans cet article... c'est important pour les étudiants en quête d'orientation.

Tout d'abord et pour faire plaisir à mon ami Nicolas, j'essaierai d'utiliser un peu plus le mot numérique en complément du mot digital (voir débat sur l'article sur l'histoire du digital).
J'aimerai également rendre hommage à mon autre ami Yann Savidan qui rend sa révérence sur son Carnet de notes.

Des progrès qui entraînent de nouveaux métiers

En technique, l'analyste va transformer le besoin du client en brief. Le programmeur réalise le livrable et le chef de projet coordonne l'ensemble des protagonistes du projet. D'autres métiers ont été créés après la naissance et l'évolution du online : illustrateur numérique, référenceur, développeur, planeur stratégique, ingénieur réseau, intégrateur, flasheur, community manager, blogueur, digital storyteller. Vous ferez appel à tous ces métiers lors de la création d'un dispositif de communication et vous aurez un jour ou l'autre besoin de faire appel à leurs services si vous avez besoin d'une bannière de publicité par exemple ou pour réaliser votre premier site Internet afin d’accroître et développer votre chiffre d'affaires.

  • Illustrateur numérique
    Le bon vieux dessinateur qui ne touche plus ni au papier, ni au crayon (enfin pas vraiment car pour la plupart, ils peuvent faire les deux).
  • Référenceur
    La personne à appeler en premier avant de construire son site (oui oui, avant !). Le référenceur doit bâtir à vos côtés le site internet pour qu'il soit le mieux référencé et le mieux structuré pour faciliter le référencement par la suite.
  • Développeur
    Les petites mains souvent oubliées des projets web mais qui sont pour moi les mieux à même de mettre ensemble les différents acteurs d'un projet. Force de suggestion, ils font d'excellents chefs de projet.
  • Planneur stratégique
    Ce dernier sent les tendances et les analysent pour en faire des guides stratégiques. Ainsi, avec une veille efficace, le planneur stratégique est capable de faire pour un sujet donné des axes de stratégie et de communication. C'est le monsieur météo de la tendance :)
  • Ingénieur réseau
    La partie la plus sombre pour les clients car assez technique. L'ingénieur réseau est en charge du bon fonctionnement des systèmes d'information, de la sécurité du site et de l'intranet. Si les serveurs sont hébergées, il doit s'assurer que tout ce passe bien tout au long de la journée face au nombre + ou - important de visites.
  • Intégrateur
    L'intégrateur transforme les maquettes fournies par le graphiste en langage compréhensible par le navigateur : HTML / CSS. Dans les petites agences, l'intégrateur est souvent aussi développeur. Enfin plutôt l'inverse !
  • Flasheur
    Doux métier qui disparait. Adieu la technologie flash à cause (entre autre) de Apple et de son iPhone qui ne pouvait pas le lire. Le flasheur est donc la personne qui réalise les parties flash des sites internet. Aujourd'hui, le flash se cantonne aux jeux sur internet et aux bandeaux publicitaires. Ce n'est pas plus mal.
  • Community manager
    Le grand messie du web 2.0. En apportant un échange client/marque dans la communication des marques, on s'est vite rendu compte qu'il fallait quelqu'un de responsable au sein des marques pour porter le discours de la société sur les réseaux et sur Internet pour unifier l'ensemble de la communication : réelle et virtuelle.
  • Blogueur
    Vous, moi et peut-être vous. Le blogueur est une personne ouvrant un blog, un journal intime sur le web, pour parler de son expertise comme par exemple marketing ou front-end.
    Le blogueur peut être également une personne embauchée par une marque pour tenir le blog de l'entreprise.
  • Digital storyteller
    C'est la plume de l'internet. Celui qui est chargé d'écrire, de créer le discours de la marque sur Internet. Il conçoit la liste des termes autorisés de ceux non autorisés. Le maître Capello de la com' digitale est rarement à plein temps sur ce poste.

 

L’évolution du métier d’illustrateur depuis 10 ans ?

Question posée à une illustratrice sur le site www.cursur.edu :

Le changement majeur est dû à l'apparition puis à la vulgarisation de l'ordinateur et des logiciels de création et de retouche d'image. Aujourd'hui, on peut être illustrateur sans utiliser un crayon et une feuille de papier ! Certains travaillent uniquement sur informatique. Ce n'est pas mon cas.

Un autre grand changement, c'est la disparition de plusieurs métiers liés au graphisme et à l'impression, comme la photocomposition. Les métiers sont également moins cloisonnés, l'illustrateur peut être graphiste et vice-et-versa.

Enfin, on doit mentionner le raccourcissement vertigineux des délais d'exécution. Là aussi, l'influence d'Internet se fait sentir : Internet a supprimé les délais d'expédition, et les outils informatiques ont raccourci la durée de toutes les étapes de la chaîne d'édition. On travaille beaucoup plus vite, les produits sortent plus rapidement... Les tâches de création doivent s'accommoder de conditions matérielles et financières difficiles. Tous les métiers de la création sont touchés.

 



Aucun commentaire

Laisser un commentaire